Purcell : Didon et Enée

19, 20 novembre 2016
Détails
Spectacle surtitré en français
Durée approximative: 
1h10 sans entracte

Le Poème Harmonique, dirigé par Vincent Dumestre, nous revient à la scène. L’ensemble se penche sur la musique anglaise du XVIIème siècle et s’attaque à l’un des plus grands chefs-d’œuvre lyrique : Didon et Enée

 

Cette pièce qui, à l’époque, tenait de la combinaison hybride du théâtre et du masque (divertissement composé de chants, de danses, de musique instrumentale et de machinerie scénique à effets spectaculaires) permit au compositeur britannique de réaliser son idéal dramatique. En effet, si Purcell ne signa qu’un seul opéra dans sa courte carrière – il mourut à 36 ans, laissant derrière lui une production abondante et variée – il composa un bijou d’une extrême concision.

Sa partition, qui développe un langage audacieux et personnel, sera relue par les musiciens du Poème Harmonique pour en faire ressortir toutes les couleurs. Le génie de l’ouvrage tient aussi à la qualité du livret, savamment construit par Nahum Tate. Avec une écriture elliptique implacable, il raconte l’histoire d’amour et la séparation de deux amants : fuyant Troie, Enée fait escale à Carthage et tombe amoureux de la reine Didon. Leur amour redonne espoir au peuple. Mais Sorcières et Esprit mettent fin à l’idylle, poussant Enée à reprendre son errance. Leur obéissant, le héros abandonne sa bien-aimée qui meurt de chagrin.

Metteurs en scène issus des arts du cirque et du Mime Marceau, Cécile Roussat et Julien Lubek avaient déjà collaboré avec le Poème Harmonique pour le Carnaval Baroque. Ils mêleront mime, danse et acrobaties à la musique dans une scénographie mouvante et féérique.

 

Extrait de Didon et Enée par Vincent Dumestre et le Poème Harmonique

 

♦ PROGRAMME

Henry Purcell (1659-1695)
Didon et Enée

Opéra tragique en trois actes.
Livret de Nahum Tate.
Créé à Londres en 1689.

Production : Opéra de Rouen Normandie en coopération avec le Poème Harmonique

Onglets

Distribution

Eva Zaïcik Didon

Benoît Arnould Énée

Katherine Watson Belinda

Cyril Auvity Magicienne/Un Marin

Caroline Meng Première sorcière

Lucile Richardot Seconde sorcière

Nicholas Tamagna Esprit

Jenny Daviet Seconde femme

 

Acrobates : Sayaka Kasuya, Sarasa Matsumoto, Ahmed Said, Alexandre Yde, Tarzana Foures,

Anne-Claire Gonnard, Antoine Helou, Adèle Alaguette

 

Orchestre du Poème Harmonique

Chœur accentus / Opéra de Rouen Normandie

Vincent Dumestre Direction

Marouan Mankar-Bennis Assistant artistique 

 

Cécile Roussat et Julien Lubek Mise en scène, costumes, chorégraphie et scénographie

Marco Gingold Lumières

Commentaires

Ajouter un commentaire