Aller au contenu

Recital Samuel Marino

Et si ce/cette « sopranista » devenait un phénomène mondial ? Avec deux CDs enregistrés à Versailles et deux pages dans le New York Times, Samuel Mariño a conquis ses lettres de noblesse auprès des mélomanes et des fans du temps mythique des castrats.

Voix ductile et naturellement aiguë de sopraniste, il se présente dans la Galerie des Glaces en icône du chant glamour, avec un petit côté défilé de mode peut-être ? Cela irait parfaitement avec le choix d’airs virtuoses composés pour les castrats qui faisaient fureur en Europe : Haendel, Hasse, Gluck, Mozart, Cimarosa ont écrit pour eux les plus belles couronnes de fleurs musicales, sensualité à l’état pur et défilé de vocalises ! L’Orchestre de l’Opéra Royal de Versailles porte Samuel Mariño dans des œuvres exubérantes et déchirantes du répertoire baroque, sous la direction de Stefan Plewniak : attention talent fashion !