Aller au contenu

Rameau : Les Paladins

Comédie lyrique en trois actes sur un livret de Duplat de Monticourt créé au Théâtre du Palais-Royal à Paris en 1760.

Voici ressuscitée la comédie lyrique oubliée de Rameau : en 1760, à soixante-dix-sept ans, Les Paladins seront sa dernière œuvre présentée au public. S’inspirant du triomphe de son autre comédie, Platée, Rameau donne dans l’emphase et l’excès, fait rutiler l’orchestre et bondir les chanteurs, avec des virages relevés sur le ton comique, et de magnifiques pages sentimentales.

Dans ce Moyen Age de fantaisie, voici la comédie de personnages brillamment traités en caricature : la belle Argie prisonnière du monstrueux Orcan, le Paladin Atis libérant sa promise, la Fée Manto déclenchant démons et furies, et transfigurant le château par une danse de Pagodes et un divertissement chinois !

Valentin Tournet fait virevolter ses magnifiques solistes et La Chapelle Harmonique pour ce dernier bijou de Rameau !