Aller au contenu

Purcell : Didon Et Enee

PROGRAMME

Henry Purcell : Didon et Enée
Celestial Music Did The Gods Inspire, Z322 

Peu d’opéras baroques ont connu un tel destin et ont suscité tant d’émotions à travers les siècles. Composé par Purcell – celui qu’on nomma également l’« Orpheus britannicus » – ce chef-d’œuvre absolu de la musique baroque anglaise fait le récit des amours sincères mais malheureuses d’Enée, futur fondateur de Rome, et de Didon, reine de Carthage. Ce mythe d’inspiration antique touche de façon singulière la singularité baroque : dans l’opéra tel qu’il s’épanouit au XVIIe siècle, c’est la femme bafouée qui prend le pas sur l’homme d’action. Archétype de la trahison amoureuse, Didon inspirera plus d’une centaine d’œuvres lyriques aux compositeurs occidentaux, de Cavalli à Britten. Mieux que tout autre, elle donne à entendre le chant déchirant de l’âme brisée – comme dans le sublime lamento final écrit par Purcell (« When I am laid in earth »), aujourd’hui entré dans l’imaginaire collectif du désespoir.

Très ramassé dans sa forme, Didon et Enée est un opéra d’une étonnante variété, mêlant pastorale, comédie burlesque et tragédie. Il s’agit aussi de l’une des pièces les plus chéries de William Christie et des Arts Florissants, qui l’ont souvent donnée en concert et dont la dernière version remonte à 2009.

C’est donc avec grand hâte qu’est attendue cette nouvelle Didon et Enée, dont la mise en scène sera confiée à la chorégraphe madrilène Blanca Li. Membre de l’Académie des Beaux-Arts, Blanca Li est déjà bien familière des Arts Florissants, avec qui elle a collaboré pour le spectacle Les Indes galantes à l’Opéra national de Paris en 1999. Ce projet sera également porté par de jeunes solistes exceptionnels, sélectionnés parmi les lauréats des dernières éditions du Jardin des Voix, l’académie pour jeunes chanteurs des Arts Florissants.

Nul doute que cette nouvelle production marquera l’un des temps forts de la saison lyrique 2022-23 !