Aller au contenu

Haendel: Rejoyce! Motets Et Concertos Pour Orgue

Véritables petits délices d’esprit et de virtuosité de la musique baroque, les concertos pour orgue et orchestre de Haendel furent composés pour servir d’intermèdes au cours de ses oratorios. Joués à l’époque par Haendel lui-même, alors connu pour être un organiste sans égal, ces pièces d’une grande légèreté et d’une tendre poésie nous font découvrir une couleur sonore merveilleusement singulière… que Gaétan Jarry vient révéler grâce au nouveau « grand » orgue positif construit à cet effet par Quentin Blumenroeder pour Versailles : enfin un orgue qui sonne pour permettre à la musique de Haendel de prendre tous ses reliefs !

En réponse à cette jubilation instrumentale portée par les musiciens de Marguerite Louise, les motets à voix seule et orchestre de Haendel nous enivrent dans un feu et une fraîcheur toute aussi concertante, grâce à la voix exceptionnelle de la soprano Chiara Skerath, qui parachève d’illuminer ce programme plein de jubilation et de grâce : Rejoyce!