Aller au contenu

Dom Juan – Comedie Francaise

Écrite par Molière pour contrer l’interdiction du Tartuffe, cette pièce mythique s’ouvre sur la fuite de Dom Juan, loin d’Elvire qu’il a détournée de ses vœux de fidélité à Dieu.
Il ne cessera d’épouvanter son valet fidèle, Sganarelle, à force de séductions et d’abandons, poussant au blasphème un mendiant, tournant en dérision les valeurs de son père, jusqu’à oser l’invitation sacrilège à la statue du Commandeur qu’il a jadis tué. Véritable pièce de cape et d’épée magnifiée par l’écriture de Molière, Dom Juan fut un succès extraordinaire à sa création en 1665 en tant que « pièce à machines » : la voici interprétée par la Troupe de la Comédie-Française.

Emmanuel Daumas opère un retour à l’essence du jeu avec ce Dom Juan pour cinq interprètes, dans un décor et des costumes épurés. Il renoue avec le théâtre de tréteaux et embrasse toute la grandeur du mythe de cet athée libertin qui, au centre d’un monde de mensonges et d’illusions, fait le pari de la vie. « Molière peint une rêverie baroque, une comédie espagnole, où un homme dans l’œil du cyclone d’un monde irréel, pas toujours si loin du nôtre, invente sa vie pour qu’elle n’ait aucunes limites. Alors rabâcher le dogme ne suffira pas pour l’arrêter. Il faudra sortir l’artillerie lourde, de la sorcellerie et du merveilleux… La machinerie du théâtre. L’illusion de l’Enfer. »