Aller au contenu

Crescentini, Le Castrat De Napoleon

Le Castrat Girolamo Crescentini (1762-1846) fut la dernière véritable star de sa catégorie vocale, qui disparut au début du XIXe siècle. Les plus grands compositeurs italiens ecrivirent des opéras qui lui étaient destinés : Chérubini (Pimmalione, 1809), Cimarosa (Gli Orazi e li Curiaci, 1796) et surtout Zingarelli (Giulietta e Romeo, 1796) portèrent Crescentini à une gloire européenne, de Milan à Vienne et Paris, interprétant les grands rôles héroïques. Napoléon fondit souvent en larmes à son écoute, et lui donna les plus grandes marques d’honneur et d’affection.

Le voici incarné par un chanteur sans égal aujourd’hui pour son ample tessiture vocale, sa virtuosité, son expressivité qui permettent de faire revivre à son firmament le premier bel canto. Franco Fagioli fait ainsi somptueusement le lien entre la tradition des Castrats et les grands chanteurs du siècle suivant.

Retrouvez le CD+DVD – Giulietta e Romeo de Zingarelli – L’opéra de Napoléon