Aller au contenu

Charpentier : David Et Jonathas

Voici le chef-d’œuvre de Charpentier, et l’un des miracles de l’opéra baroque !

Si Marc-Antoine Charpentier passa l’essentiel de sa carrière sans pouvoir accéder à l’Opéra, dont Lully avait le privilège royal, il put cependant créer un chef-d’œuvre lyrique dans des conditions très particulières. En 1688, le collège Louis Le Grand, dans la tradition de pratique théâtrale, musicale et chorégraphique des Jésuites, représenta ainsi sa tragédie lyrique David et Jonathas, aux actes intercalés entre ceux de la pièce de théâtre Saül. Cette œuvre musicale relate sur un sujet bien connu de l’Ancien Testament, l’amitié profonde – l’amour biblique – de David et de Jonathas, fils du Roi Saül (ce dernier persuadé de la trahison du jeune David, passé dans le camp Philistin après son bannissement). L’affrontement inévitable de leurs armées conduit Saül vaincu au suicide et Jonathas à la mort dans les bras de David victorieux…

L’extraordinaire inspiration de la musique de Charpentier, la force dramatique du livret, et l’émotion intense qui se dégage de l’œuvre, lui firent connaître dès l’époque un grand succès, dont témoignent plusieurs reprises dans d’autres collèges jésuites. Le présent spectacle se veut un rêve baroque : représenter le drame sacré David et Jonathas dans la Chapelle Royale de Versailles, avec un décor somptueux d’Antoine Fontaine, des costumes de Christian Lacroix, la mise en scène baroque et éclatante de Marshall Pynkoski, la chorégraphie de Jeannette Lajeunesse Zingg, et l’admirable vision musicale de Gaétan Jarry conduisant des solistes d’exception. Voici la version vibrante des amours fusionnelles et funestes de David et Jonathas…