Aller au contenu

Antonio Draghi : Le Don De La Vie Eternelle

Compositeur le plus important de la cour des Habsbourg à Vienne, et l’un des plus prolifique du XVIIe siècle, Antonio Draghi (1635-1700) est une figure encore méconnue dont l’écrasante majorité de l’œuvre reste inédite. Après le succès de la redécouverte d’un de ses opéras, El Prometeo en 2018 à l’Opéra de Dijon, Leonardo García Alarcón continue d’explorer l’œuvre de ce musicien, en s’emparant cette fois d’un oratorio : Il dono della vita eterna.

Ce sepolcro – genre d’oratorio typiquement viennois interprété à l’occasion du vendredi saint – met en scène le combat que se livrent les forces du Ciel et de la Terre pour le salut de l’Humanité, à travers une galerie de personnages allégoriques : le Péché d’Adam, la Haine Infernale, l’Amour Divin, la Vie Éternelle, etc. La partition sublime de Draghi est mise au service du drame sacré : le théâtre y est magnifié par la parole autant que par la musique, pour une redécouverte passionnante comme seul Leonardo García Alarcón en a le secret !

Avec le généreux soutien d’Aline Foriel-Destezet