Eric Jurenas : British Heroes

Dimanche 10 juin 2018 - 20h30
DétailsRéserver
Durée approximative: 
1h10 sans entracte

| CONCERT |

Eric Jurenas, diplômé de la Juilliard School et lauréat de nombreux concours, comme le concours Renata Tebaldi 2017, s'impose rapidement comme l'un des plus grands contre-ténors de sa génération. Ses engagements l'ont conduit au Wiener Staatsoper, au Komische Oper de Berlin, au Festival de Glimmerglass, au Festival de musique ancienne d’Innsbruck, aux opéras de Santa Fe et Philadelphie, etc.

Ses futurs engagements comptent trois opéras de Haendel à Berlin, ses débuts au Royal Opera House de Covent Garden, au Bayrische Staatsoper de Munich, à l’Opéra de Francfort, et au Festival Haendel de Göttingen.
Ce récital à Versailles sera la première occasion de l'entendre en France.

 

La tradition britannique ne connut pas les castrats italiens avant le début du XVIIIe siècle, et les grands opéras montés par Haendel et son rival Porpora. Mais elle avait développé à son sommet l'art du counter-tenor, variation anglaise de la haute-contre à la française. Ce récital de merveilles vocales écrites par Purcell puis Haendel va justement mettre en valeur cette voix très "British", qui eut dès l'origine un sens héroïque très particulier, et domina la musique sacrée. Chez Purcell, tout pétri d'écriture française, la suavité exceptionnelle de ses airs pour contre-ténor sait nous toucher après quatre siècles, et demande au chanteur une science poétique d'un grand raffinement. Les airs extraits de King Arthur, le fameux Evening Hymn, ou la somptueuse plainte de l'héroïne dans Didon et Enée font miroiter le talent du counter-tenor, héros tragique s'il en est...

Pour Haendel l'affaire est entendue : les contre-ténors furent ses compagnons de "tradition britannique" face aux excès des castrats finalement devenus peu supportables pour les Londoniens, qui les caricaturaient : "The Opera House, or the Italian Eunuchs Glory!". Alors que les castrats finissaient leur règne sur l'opéra italien, les oratorios (en anglais) devenaient le principal travail de Haendel et les contre-ténors y brillaient pour les parties d'alto, pour le plus grand plaisir des auditeurs. Eric Jurenas alterne les airs de Haendel qui ont permis son triomphe, ceux des castrats à l'opéra (Rodelinda, Admeto), et ceux des contre-ténors dans les oratorios Saul, Jephta ou Belshazaar. Que de héros britanniques!

Valentin Tournet et son jeune ensemble La Chapelle Harmonique, découverts à Versailles en 2017, accompagnent avec vigueur et plénitude ce récital « so British ».
 

O thou that tellest - Handel's 'Messiah' - Eric Jurenas

PROGRAMME

Eric Jurenas : British Heroes
Airs d'opéras et d'oratorio de Purcell et Haendel
 

Henry Purcell (1659-1695)
Prelude de The Fairy Queen
Come ye sons of art - Strike the viol
« Music for a while » exrait d’Oedipus
« What Power art thou ? » extrait de King Arthur
Chaconne extraite de King Arthur
« Fairest Isle » extrait de King Arthur
« When I am Laid in Earth » extrait de Didon et Enée
« An Evening Hymn » extrait de Harmonia Sacra

Georg Friedrich Haendel (1685-1759)
Ouverture de Jephtha
« Oh sacred oracles of truth » extrait de Belshazzar
« Sí, l’infida consorte… Confusa si miri » extrait de Rodelinda
« Eternal Source of Light Divine » extrait de l’Ode pour l’Anniversaire de la Reine Mary
« Kind Heaven » extrait de Theodora
« O Lord, whose mercies numberless » extrait de Saul
« Mortals think that Time is sleeping » extrait de The Triumph of Time and Truth
« Orride larve… Chiudetevi, miei lumi » extrait de Admeto


À SAVOIR

Billet 1ère catégorie offert aux porteurs d'un billet Doge du spectacle Orfeo ed Euridice le 10 juin.
 

Picto abonnement
Légende: 

  
Abonnement Castrats

 

Onglets

Distribution

Eric Jurenas Contre-ténor


La Chapelle Harmonique

Valentin Tournet Direction