Charpentier : Histoires sacrées

7 avril 2018 – 20h30
DétailsRéserver
Spectacle surtitré en français
Durée approximative: 
1h45 sans entracte

Marc Antoine Charpentier est sans conteste le compositeur français du XVIIème siècle avec lequel les auditeurs de notre temps trouvent le plus d'affinités, tant son style direct et touchant nous parle au-delà des siècles. Alors qu'il lui fut difficile de développer ses talents sur une scène d'opéra, il eut de magnifiques occasions d'exercer ses talents dramatiques dans les "Histoires Sacrées" qu'il mit en musique sur le modèle des oratorios italiens. 

 

Les héroïnes de ces drames chrétiens ont pour nom Judith (victorieuse d'Holoferne) ou Cécile (Vierge et martyre) : prises dans des mécaniques bibliques elles affrontent glorieusement l'injustice ! Quant à la pècheresse Madeleine, elle doit sa rédemption à son amour pour le Christ : une des plus étonnantes ambiguïtés de la tradition chrétienne...

D'une magnifique inventivité, ces "opéras sacrés" (comme le seront les oratorios de Haendel) sont sertis de beautés musicales, de solos déchirants et de chœurs magnifiques, que Sébastien Daucé révèle avec la complicité du metteur en scène Vincent Huguet : car elles sont magnifiquement écrites pour être jouées autant que chantées. Prenant appui sur un décor et des costumes suggérant ces lointaines terres bibliques, ce "spectacle" permet de retrouver un reflet du "théâtre sacré" que les Jésuites avaient porté si haut : une première dans la Chapelle de Louis XIV !

 

O Maria, Histoires Sacrées de Charpentier

 

♦ PROGRAMME

Marc-Antoine Charpentier (1643-1704)
Histoires Sacrées     

O sacramentum – O sacrement de piété
Judith sive Bethulia Liberata – Judith ou Béthulie libérée
In odorem unguentoum – Au parfum de tes onguents
Magdalena Lugens – Madeleine en larmes
Caecilia virgo et martyr – Cécile Vierge et Martyre
Sub tuum Praesidium – Sous l’abri de ta miséricorde

 

Coproduction : Théâtre de Caen et Abbaye de Royaumont

Onglets

Distribution

Caroline Weynants Judith

Lucile Richardot Madeleine

Judith Fa Cécile

 

Ensemble Correspondances

Sébastien Daucé Direction

 

Vincent Huguet Mise en scène

Aurélie Maestre Scénographie

Bertrand Couderc Lumières

Clémence Pernoud Costumes