Mozart : Vêpres Solennelles

26 septembre 2015 - 20h
Détails

Un même esprit jubilatoire se dégage des deux « Magnificat » de Carl Philipp Emanuel Bach et de Wolfgang Amadeus Mozart. Si le cantique chez Mozart vient clore ses « Vêpres solennelles du Confesseur », opus incontournable de son œuvre sacrée, ce chant biblique est chez Carl Philipp Emanuel Bach l’unique matière de sa partition. Bien qu’extrêmement marqué par le Magnificat de son père, celui de Carl Philipp s’en distingue toutefois par la synthèse qu’il y opère entre les styles anciens et modernes.

 

Après la Messe en Ut et le Requiem qu’ils ont enregistré à la Chapelle Royale de Versailles, Laurence Equilbey à la tête de son chœur accentus et de son orchestre s’attaque à une nouvelle pièce majeure de Mozart, tout en poursuivant l’exploration du répertoire classique et pré-romantique germanique à travers le somptueux Magnificat de Carl Philipp Emanuel Bach.
 

 

Gloria, extrait de Krönungsmesse de Mozart - Cité de la Musique, 2014

 
 

♦ PROGRAMME

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Vêpres Solennelles d’un Confesseur 

Carl Philipp Emanuel Bach (1735-1782)
Magnificat

 

Onglets

Distribution

Judith Van Wanroij Soprano

Wiebke Lehmkuhl Alto

Reinoud Van Mechelen Ténor

Andreas Wolff Basse

 

Choeur accentus

Insula Orchestra

Laurence Equilbey, direction

Commentaires

Ajouter un commentaire