Les Funérailles Royales de Louis XIV

3 et 4 novembre 2015 - 20h
Détails

La mort de Louis XIV, le 1er septembre 1715, laissa le Royaume veuf après un règne de 72 ans, qui avait entièrement remodelé l'état, le pouvoir monarchique, les sciences, les arts et les frontières de la France. L'événement, depuis si longtemps attendu qu'il n'en fut que plus surprenant, donna lieu dans tout le Royaume à des cérémonies funèbres, mais c'est surtout trois d'entre elles qui furent ce que l'on appelle depuis les Funérailles Royales de Louis XIV

 

La première, l'inhumation à proprement parler, se tint en la Basilique Royale de Saint Denis, le 23 octobre 1715. Dès le 9 septembre, l'impressionnant cortège funèbre était parti de Versailles avec le corps du Roi. La Basilique recouverte de toute la Pompe Funèbre propre à cet usage, dessinée par Berain et réalisée par les Menus Plaisirs du Roi, était tendue de noir, et présentait l'ensemble des ornements funéraires de la Couronne de France. Le dépôt mortuaire dura 40 jours durant lesquels se déroulait un office perpétuel, ponctué trois fois par jour par le Glas du trépas du Roi.

Le 23 octobre eut lieu la cérémonie de Funérailles. Le corps du Roi fut placé dans un immense Catafalque garni de cierges ardents, pourvu aux angles de figures allégoriques, et à sa base de statues colossales symbolisant les vertus du Prince décédé. Une draperie noire, semée de fleurs de lys, de larmes et de cartouches d'argent brodé, garnissait l'ensemble. La famille royale et toute la Cour étaient présentes, les Gardes Suisses disposés dans le Choeur et les Gardes du Corps du Roi entourant le catafalque. La Musique de la Chapelle Royale et celle de la Chambre du Roi étaient elles aussi présentes au grand complet, sous la direction de leur Maître Michel-Richard Delalande, en service auprès de Louis XIV depuis 32 ans.

Apres cette cérémonie fastueuse, deux autres eurent lieu "en représentation" (sans le corps réel donc) à la Sainte Chapelle puis à Notre Dame de Paris, réutilisant les mêmes décors de Berain, là encore avec une assistance considérable et un grand déploiement musical. Raphaël Pichon a choisi de restituer les parties musicales de l'ensemble de ce cycle funéraire, en jouant tout d'abord la Musique de la Chapelle Ardente de Louis XIV, puis en évoquant celle de son Convoi Funèbre; ensuite vient l'Office des Morts tel qu'il fut donné par la Musique du Roi, avec le grandiose De Profundis de Delalande, suivi de l'Absoute et de la Mise au Caveau pour lesquelles résonnent Plain Chant et Faux Bourdon; enfin l'orchestre entonne "Le Roi est Mort; Vive le Roi!". Le Service Funèbre et Bout de l'An terminent en splendeur le concert par le Dies Irae de Delalande.

Mobilisant des effectifs considérables pour interpréter ces musiques oubliées, Raphaël Pichon emporte son Ensemble Pygmalion vers l'un des sommets du répertoire sacré, en ménageant des effets spatiaux dans la Chapelle Royale de Versailles, lieu à la force plus que jamais symbolique.

 

Extrait d'In Convertendo de Rameau par Raphaël PIchon et l'ensemble Pygmalion. Chapelle Royale, 2013

 

♦ PROGRAMME

A la chapelle ardente
Jean Colin – Miserere, faux-bourdon à 6 voix

Convoi funèbre
André Danican Philidor - Tambour & Marche funèbre pour le Convoi du Roy

Office des morts
Michel-Richard de Lalande - De Profundis, Grand Motet  

Absoute & Mise au caveau
Plain Chant et Faux Bourdon
Jean Colin - Pie Jesu, faux-bourdon à 6 voix  

Fanfare "Le Roy est mort ! Vive le Roy !"

Service funèbre & Bout de l'an
Michel-Richard de Lalande -  Dies Irae, Grand Motet  

 

 

Dans le cadre du Tricentenaire Louis XIV, Château de Versailles Spectacles est heureux de proposer aux spectateurs des Funérailles royales de Louis XIV une visite privée de l’exposition Le roi est mort avant le concert.

Exposition accessible de 18h30 à 19h30 (dernier accès 19h) sur présentation de votre billet pour le concert Les Funérailles royales de Louis XIV, porte B, parking Cour d'honneur. 

Plus d'information sur l'exposition

Onglets

Distribution

Céline Scheen Soprano

Lucile Richardot Mezzo-soprano

Samuel Boden Ténor

Marc Mauillon Baryton

Christian Immler Baryton

 

Ensemble Pygmalion, choeur et orchestre

Raphaël Pichon, direction

 

 

Dans le cadre du Tricentenaire Louis XIV, Château de Versailles Spectacles est heureux de proposer aux spectateurs des Funérailles royales de Louis XIV une visite privée de l’exposition Le roi est mort avant le concert.

Exposition accessible de 18h30 à 19h30 (dernier accès 19h) sur présentation de votre billet pour le concert Les Funérailles royales de Louis XIV, porte B, parking Cour d'honneur. 

Commentaires

Ajouter un commentaire