Devenir Partenaire ou Mécène

Le soutien d’entreprises partenaires garantit l’excellence des spectacles en leur donnant du souffle. Les partenariats peuvent prendre des formes extrêmement variées jusqu’à constituer une véritable collaboration.

• Soutenir financièrement nos spectacles

Le mécénat permet de déduire 60% de votre don de l’impôt sur les sociétés et de bénéficier de contreparties équivalentes à 25% du montant du don. Vous pouvez également soutenir nos spectacles sous la forme d’un parrainage ou sponsoring ; la dépense est alors déductible du résultat au titre de charges d’exploitation.

 

• Être partenaire en nature ou en compétences

Matériel, matières, éléments de décor, effets spéciaux, dotations… les spectacles du Château de Versailles rassemblent une multitude de besoins sur lesquels peuvent intervenir collaboration et échanges. Des entreprises entourent Château de Versailles Spectacles pour améliorer les propositions artistiques, l'accueil des artistes ou des publics. Vos compétences ou produits peuvent également s’insérer dans cette dynamique.

 

Votre entreprise peut également :

- Parrainer un projet artistique spécifique et réserver une des représentations à ses propres invités
- Devenir relais de communication de nos spectacles en leur donnant une visibilité auprès de collaborateurs, usagers ou clients

En échange de tous ces engagements, un éventail de contreparties attractives sont proposées aux partenaires : invitations VIP, mise à disposition d’espaces au Château de Versailles, visibilité sur place et sur nos éditions.

 

Devenez partenaire de notre saison de spectacles : des spectacles et publics diversifiés, des événements à forte visibilité, découvrez les opportunités d'association à nos manifestations.

Contactez-nous
 

Devenez membre du Cercle de l’Opéra Royal.

En savoir plus

 

_____________________________________________________________________________

 

REVUE DE PRESSE

► Article - L'Opéra Royal cherche des mécènes de proximité - Toutes les Nouvelles de Versailles - 27 février 2013